Top 2017 des albums

Buzz Rodeo

Combine

10//
Le groupe de Stuttgart commence à être abonné aux tops de fin d'année du site mais, ce n'est pas ma faut s'il fait du noise rock de qualité, simple, efficace et accrocheur.

Thot

Fleuve

9//
Je t'ai saoulé toute l'année avec le disque de Thot, pas étonnant de le voir débarquer dans ce top. Le groupe belge de post-rock teinté de sons électro a sorti un disque puissant et cohérent avec des morceaux très accrocheurs.

Couch Slut

Contempt

8//
Voilà la touche de violence et de metal de ce top. Ça sera d'ailleurs le seul disque du genre cette année. Couch Slut fait de la musique sans concession et nous offre un album redoutable par sa puissance et ses blasts qui vont dans tous les sens. Contempt est court mais il est intense et on finit par en redemander.

Buildings

You Are Not One of Us

7//
Ce troisième LP de Buildings est une grosse baffe dans la gueule ! Jamais le groupe américain n'aura été aussi solide et rentre dedans. Oui, les précédents disques (LP comme splits) étaient sympathiques au point que j'aime toujours les écouter mais, You Are Not One of Us, surpasse ça. Il y a des morceaux marquants, des riffs puissants, une basse qui déblaye tout sur son passage. Dans son genre, c'est le meilleur disque de l'année et, de très loin.

Jessica93

Guilty Species

6//
Le deuxième album de Jessica93 m'avait fait chier - malgré la superbe cover. Du coup, je n'attendais pas spécialement ce Guilty Species... Eh bien, quel album ! Geoffroy Laporte sort enfin de sa cold wave monolithique pour nous sortir une machine à tubes machin-wave qui ne se faillit jamais. La musique ne se répète jamais, la voix est agréable, les mélodies accrocheuses... Jessica93 réalise peut-être bien son meilleur disque.

USA Nails

Shame Spiral

5//
Les anglais de USA Nails confirment (encore) que c'est l'un des meilleurs groupes de la décennie. Shame Spiral ne ressemble pas à son prédécesseur dans la forme mais a la même énergie et puissance. On enchaîne tube sur tube avant de terminer sur une reprise de Grauzone. Et, même dans l'exercice des covers, le groupe anglais est bon !

Pissed Jeans

Why Love Now

4//
C'était mal parti... "C'est quoi ce morceau ?!", grommelais-je en écoutant pour la première fois "The Bar is Low". Et pourtant, douze mois plus tard, j'écoute toujours avec grand plaisir le disque et ledit morceau . Pissed Jeans démontre une énième fois son talent de compositeur et de narrateur avec un disque aux multiples ambiances avec la même énergie.

Idles

Brutalism

3//
Ce disque m'a bien accompagné en cette fin d'année. Idles propose un plaisir brut et efficace, sans chichi ni fioriture avec un discours intelligent, un sens de la composition et de l'énergie à revendre. C'est un gros coup de cœur, mais surtout un plaisir coupable assumé.

Girls Pissing On Girls Pissing

Songs of Sodomy and The Compost of Aethyr

2//
Le groupe néo-zélandais réalise la prouesse de proposer 1h36 de musique réparti sur 18 morceaux dont la durée varie entre 2 et 9 minutes chacun sans jamais se répéter ou, même, lasser. Chaque titre a son ambiance, sa personnalité et ses règles. La seule constante est le fait que la musique de Girls Pissing On Girls Pissing met mal à l'aise, c'est crade et suintant, jamais violent mais, sous la crasse, on peut trouver de très beaux moments comme l'excellent "Out of Zone" ou "Lustration". Un disque absolument magnifique sur de nombreux points !

Total Victory

English Martyrs

1//
Le choix du classement de cette année n'a pas été facile tellement il y a de bons disques mais s'il n'y en a qui n'a fait aucun doute c'est bien le dernier LP de Total Victory. Le groupe anglais confirme tout son talent de composition et, surtout, celui de savoir se renouveler. Mais, English Martyrs propose bien mieux que ça, l'album est composé de joyaux musicaux qui te prennent aux tripes de faisant passer d'un sentiment à un autre avec une certaine magie.

Commentaires