Health Problems - Winners

Été 2015, le trio de Seattle Health Problems sort pas moins de 2 LP rassemblant en tout 28 morceaux de composition bruitistes et crades. Chaque disque représente une des faces de la même pièce. Si Ugly Man représente la partie la plus noise, Winners est celle la plus rock. Pourtant les deux disques arrivent à coexister sans jamais se contredire ni trahir la couleur musicale du groupe.

Si les deux disques sont sortis en même temps, ils ont une approche très différent. Winners est moins dans la recherche de l'efficacité et le rentre-dedans. Les morceaux sont ainsi plus longs dans leur ensemble avec une installation qui prend plus de temps ou des compositions qui s'étirent plus sur le temps pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Le fait est que Health Problems conserve ses gimmicks mais a davantage tendance à travailler ses enchaînements comme sur l'excellent "No Coffee Day", véritable montée en puissance vocale avec la rythmique qui s'accélère au fur et au mesure accompagnant un riff de guitare impassible.

J'adore Ugly Man qui est un véritable sachet de bonbons musicaux dans lequel on adore piocher dedans mais Winners est mieux travaillé, montrant un groupe plus exigeant avec lui-même et, surtout, bien plus surprenant. Et avec un tel disque, le trio de Seattle mérite qu'on le considère comme une version indie rock de The Melvins.

Commentaires