Coilguns - Millenials

Je devais me dépêcher de publier cette critique avant que le gestionnaire de la page Facebook de Coilguns arrête de partager les critiques du dernier disque du groupe parce que, moi aussi, je veux voir une de mes citations sur une image rigolote. Bon, accessoirement, je veux aussi partager mon enthousiasme à propos de ce disque qui marque cette année 2018.

Millenials est le produit d'un quatuor suisse a la personnalité très marquée. Il ne rentre dans aucune case sans pour autant se la jouer groupe expérimental ou art-rock. Coilguns fait ce qui lui plaît avec comme seules lignes directrices un son lourd, une ambiance malsaine, une tension sur le fil du rasoir et une violence viscérale.

Je vais faire dans la comparaison facile mais, les compositions des Helvètes sur ce nouveau disque n'est pas sans me rappeler la scène hardcore du début des années 2000 qui expérimentait de nouvelles choses, se permettait d'emprunter dans différents genres afin de se construire le sien et de sortir des albums à géométrie variable évitant les schémas pré-établis, même les siens.

Millenials c'est exactement ça avec ses 10 morceaux oscillants entre 1 et 6 minutes qui ne suivent pas les mêmes règles semblant s'imprégner à la fois de noise rock, de post-hardcore, de black metal. Le groupe refuse catégoriquement de ne pas explorer de nouvelles pistes apportant de la densité à l'ensemble.

Cette richesse artistique fait de chaque écoute une redécouverte plaisante du disque. Autant dire que le disque n'est pas évident à appréhender sous tous ses angles à la première écoute, ce qui ne l'empêche pas de capter l'oreille dès les premières notes. Une dizaine d'écoutes plus tard, je ne suis pas certain d'en avoir saisi toutes les subtilités mais je suis néanmoins persuadé que Millenials est un grand disque.

Commentaires