Arcade Fire - Reflektor

Je hais Arcade Fire... Parce que je m'étais forcé à écouter à maintes reprises Suburbs. Moins grandiloquent que Neon Bible, j'avais eu du mal à accrocher. Et j'ai fini par aimer Suburbs, c'est ça le pire. Même s'il est loin des albums inoubliables qu'il nous avait offert auparavant. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il refuse de revenir en arrière et il continue sur la lancée de Suburbs. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il a eu raison.

Je hais Arcade Fire... Parce qu'il me fait aimer de la disco. Je hais Arcade Fire... Parce qu'en plus il arrive à me faire dandiner le cul lorsque j'écoute Reflektor dans le métro. Je hais Arcade Fire... Parce que je chantonne "Hey Orheus" à longueur de journée. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il m'inspire un petit pas de danse disco. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il me fait aimer de le disco.

Je hais Arcade Fire... Parce qu'il joue avec les émotions et le paraître. Et il le fait bien. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il transforme chaque morceau en quelque chose d'autre. Un morceau classique d'Arcade Fire devient un morceau de sad disco ("Reflektor"), un rock de balloche tout à coup devient un morceau de Kim Wilde ("Joan Of Arc"), un morceau de reggae se métamorphose en un morceau de pop léger et sucré ("Already Know")... Je hais Arcade Fire... Parce que ça pourrait être énervant ce côté interlude et pourtant ça sert à la fois la construction des morcaux et celle de l'album. Je hais Arcade Fire... Parce qu'en plus c'est  assez malin (sans être compliqué) pour être réalisé en concert. Mais je hais surtout Arcade Fire... Parce qu'il nous offre des petites pépites musicales comme "Afterlife", "We Exist", "Porno" ou "It's Never Over (Oh Orpeus)".

Je hais Arcade Fire... Parce qu'Owen Pallet n'est pas revenu pour faire les arrangements de Reflektor. Je trouvais qu'il manquait terriblement à Suburbs privé alors de ses instrus. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il est arrivé à faire aussi bien sans lui. Je hais Arcade Fire... Parce que James Murphy (LCD Soundsystem) produit l'album. Je hais James Murphy... Parce qu'il le fait bien. Il ne transforme pas les morceaux en ersatz de LCD Soundsystem. Et même s'il arrive à placer ses effets douteux sur "Flashbulb Eyes", l'album reste très sobre et pourtant la production est complexe.

Je hais Arcade Fire... Parce que Reflektor est un très bon album. Je hais Arcade Fire... Parce qu'ils ont réussi à se renouveler et à casser les codes qu'ils se sont créés. Je sais Arcade Fire... Parce que même sans ses codes, on reconnait la touche du groupe et qu'au fil des écoutes, on se dit que Arcade Fire fait du Arcade Fire. Je hais Arcade Fire... Parce que tout le monde parle de lui et que je pense que ce succès est mérité. Même s'il fait de la disco. Je hais Arcade Fire... Parce qu'il me fait aimer de la disco. Je hais Arcade Fire... Parce que je trouve Reflektor génial et que je retourne l'écouter sur ce pas. Je hais Arcade Fire... Parce que j'adore Arcade Fire.

Commentaires