Gene Simmons, les pauvres lui disent merci (ou pas)

Cette interview de Gene Simmons pour le San Diego Tribune date d'il y a un an mais je tenais à la partager tellement elle m'a fait rire. Le bassiste emblématique de Kiss affirme cela :

Je fais parti des 1% les plus riches depuis 30 ans. C'est génial! Ces 1% payent 80% de toutes les taxes. 50% de la population américaine ne paie aucun impôt. Ces 1% créent des emplois pour tout le monde. Si ces 1% n'existaient pas, ce serait le chaos et l'économie américaine s’effondrerait. Essayez d'être un peu gentil avec les gens riches. Je ne me souviens pas qu'une personne pauvre m'ait déjà offert un job.

Je vous rassure le Washington Post a dû faire un papier pour bien démontrer qu'il était faux de dire que 50% de la population américaine. Je serais presque tenter de croire que Simmons est le Gérard Depardieu américain. Oui, l'acteur français lui aussi adore rappeler ô combien il est riche et qu'il sert notre société en étant chef d'entreprise français d'un domaine viticole (mais aussi en Italie et au Maroc). Sauf que Simmons ne tape pas sur le gouvernement inopportunément avec ses mensonges.

Au final, le bassiste n'est pas méchant il fait seulement preuve d'une grande stupidité. Il croit seulement des a priori que lui et ses amis extrêmement républicains doivent partager en mangeant des toasts au caviar et en buvant le vin hors de prix de Depardieu. C'est un peu comme le français moyen légèrement frontiste qui reste persuadé que les gens qui touchent le RSA sont tous des profiteurs qui aspirent tout l'argent récolté par les impôts et les "charges" patronales.

En tout cas, il semble que de plus de riches pensent à raison qu'ils participent à rendre les pauvres moins pauvre afin qu'ils puissent économiser 1500€ pour s'acheter des Rolex.

via The Huffington Post.