Hip Hop Family Tree, la généalogie du Hip-Hop

Aujourd'hui, on va s'intéresser à l'histoire d'un genre musical plutôt récent, le Hip-Hop. Ed Piskor retrace l'évolution de ce mouvement et ses ramifications dans ses comics Hip Hop Family Tree.

hip-hop-26-teaser

À l'école, j'aimais bien l'histoire. Pourtant, je n'appréciais pas du tout les BD historiques qui avaient - pour celles que j'ai pu lire - un manque réel de rythme ne faisant qu’énumérer des faits comme on les aurait écrit dans un manuel. J'ai pu voir également des BD du genre "histoire du rock" qui ont le même problème - souvent accompagné d'un choix d'artistes discutable et d'humour pathétiquement pas drôle. Du coup, en entendant parler d'une série de comics retraçant l'histoire du hip-hop, je me méfiais quelque peu jusqu'à découvrir les premiers visuels très colorés, le cachet humoristique et la passion qui anime l'auteur de Hip-Hop Family Tree, ou lorsque Ed Piskor, un auteur de comics indépendant, nous trace l'arbre généalogique du hip-hop en partant des racines du genre.

edpiskor

Ed Piskor (ci-dessus) a grandi à Pittsburgh en lisant les aventures de Spider-Man et de Superman mais c'est vers la BD indépendante qu'il se dirigea après avoir été quitté la fameuse école Kubert - créée par Joe Kubert, une légende des comics. En effet, depuis très jeune, il s'intéresse aux comics indépendants depuis qu'il a vu Harvey Peckar à la télé lire ses histoires de American Splendor. On imagine alors la joie de Piskor lorsque son idole lui demande d'illustrer American Splendor: Our Movie Year, la BD qui suit la sortie du biopic de Peckar. Un rêve d'enfant s'est alors réalisé puisque c'est Peckar qui donna à Piskor le goût du comics indépendant après avoir vu le scénariste lire une de ses histoires à la télévision.

Et, on retrouve ainsi l'influence de Peckar dans les histoires que Piskor. Notamment avec The Beats, sa BD, qui lui valu des comparaisons avec son idole mais également avec Trina Robbins. En 1998, Piskor s'atèle à un nouveau projet une sorte de docu-fiction en BD nommée Wizzywig. Il invente ainsi un personnage Kevin "Boingthump" Phenicle, un hacker dont les aventures et le parcours s'inspire de la vraie de vie d'autres hackers. En regardant ainsi le parcours du scénariste, le ton de Hip-Hop Family Tree est donné. Et, cela donne envie.

family-tree-illus

En 2012, Piskor décide de s'intéresser à un monde qui aime, celui du hip-hop. Lors de la conception de sa BD, et tout comme il l'avait fait pour Wizzzywig, il se documente sur le mouvement et ses principaux acteurs et l'auteur se rend compte du potentiel de l'histoire de la naissance du Hip-Hop. Il décide alors de faire un webcomic qu'il propose au site américain boingboing.net. Chaque épisode est une planche narrant une courte histoire auto-suffisante mais assemblée avec les autres retraçaient les débuts du genre musical. Au début, il ne comptait pas dépasser les 32 planches. Pourtant, il continue aujourd'hui à traverser les époques.

hip-hop-strip-55-thumbnail

En effet, Ed Piskor a débuté Hip-Hop Family Tree en partant la genèse du style musical en 1975 et il retrace par la suite son évolution en suivant la chronologie. Actuellement, sur le site internet, il parle de la première moitié des 90's notamment avec Kriss Kross. Ainsi, l'auteur a déjà évoqué les grands noms du rap comme Grand Master Flash, Run DMCAfrika Bambaataa, Beastie Boys ou encore Kool Keith. Même les New Kids On The Block ont eu le droit à être croqués par l'artiste.

Si sa série s'appelle Hip-Hop Family Tree (L'arbre généalogique du Hip-Hop), c'est parce que Ed Piskor a décidé de le reproduire en le faisant grandir petit à petit au fil de ses épisodes. Ainsi, on peut voir comment tel ou tel artiste et producteur des 70's a influencer nos stars du rap des 80's et 90's. C'est ainsi une manière ludique - et drôle - de s'intéresser à cette histoire.

cliquez pour agrandir
cliquez pour agrandir

L'éditeur Fantagraphics Book (Love and Rocket, Wuvable Oaf, Peanuts, Donald Duck...) a déjà sorti deux volumes des histoires reliées de Hip-Hop Family Tree couvrant de 1975 à 1981 puis de 1981 à 1983. D'autres tomes sont prévus. En attendant, retrouvez les aventures du hip-hop sur le site boingboing.net sur lequel Ed Piskor a déjà réalisé plus d'une centaine de planches.

HipHop_Cover

Article également publié sur The Mighty Blog.