Lorsque Prophets of Rage massacre ses classiques

Mais, quel titre racoleur !

Oui, mais j'assume. Je trouve ça dommage de donner autant de crédit musicalement au projet Prophets of Rage, à savoir les ex-Rage Against The Machine sans leur chanteur, Zack De La Rocha, accompagnés de B-Real (ex-Cypress Hill) et Chuck D (ex-Public Enemy). En effet, tous ces artistes ont brillé à un moment de leur carrière, proposant des morceaux cultes et certains des meilleurs albums des années 90. Mais depuis près de 20 ans maintenant, ils ne font plus rien de bien excitant, voire des choses catastrophiques comme l'album Skull & Bones de Cypress Hill ou, bien, Audioslave.

Et, pourtant, à l'annonce de Prophets of Rage - surfant sur la vague anti-Trump pour faire parler d'eux, tout le monde semble s’extasier. Mais, concrètement, voilà ce que ça donne :

On dirait une reprise de Rage Against The Machine par le groupe de ton pote au lycée lors de la Fête de la Musique de Tournus. Ça n'a ni le son perçant des grattes du morceau original, ni la patate dans le son, B-Real singe De La Rocha et, pis encore, Chuck D ne sait plus rapper.

Commentaires