Les papys de Metallica sortent un nouveau morceau

Cela fait bien des années que je n'ai plus la même estime pour Metallica. Depuis St-Anger, pour être exact. Pourtant, j'ai écouté et apprécié de façon très coupable Load et Reload. Bien que Garage, Inc. m'ait secouée l'une sans toucher l'autre, faut dire que c'est un (double !) disque de reprises.

Mais l'envie du groupe de faire croire qu'il est un gros méchant qui fait de la musique violente commence à être ridicule. Nous parlons de Hard Rock, non d'un chien. Oui, il y a eu une période pendant laquelle Metallica s'inspirait très librement de thrash mais, faut pas déconner non plus.

Bref, Metallica prouve avec "Hardwired", morceau éponyme de leur prochain album, qu'il refuse de vieillir et, à l'instar d'un vieux qui mettrait une casquette à l'envers en parlant l’argot, c'est gênant.

Le morceau est tout simplement un mauvais morceau d'Anthrax avec un riff de guitare peu inspiré et, surtout, une production qui gonfle le son pour faire croire que c'est violent. Mais il y a tellement de son grave que c'est moche, la caisse claire recouvre la basse et la guitare rythmique à chaque frappe. La voix de James Hetfield est tout sauf naturelle. C'est nettement moins inspiré que le dernier Megadeth.

Le pire, c'est que le morceau aurait pu être bien...