Miles Oliver - Breathe

J'espère que si tu viens t'égarer sur ce blog, c'est que tu partages avec moi la passion pour la musique faite avec les tripes, celle dont tu ressens la sincérité à chaque instant. Que ça soit violent ou calme, c'est LE critère qui me fait adhérer pleinement à un disque. Mais, même parmi tous ces artistes, il est assez rare d'entendre certains plus burnés que d'autres et qui n'hésitent pas à déballer leurs tripes sur un disque avec une simple guitare/voix. Miles Oliver fait partie de ses artistes.

L'ancien guitariste de feu Le Dead Projet semble utiliser la recette de la bonne mélodie accrocheuse avec une voix de crooner. Mais il fait tout cela sans aucune fioriture et fait ressortir une émotion vive dans la voix sans pour autant suivre les préceptes de Céline Dion. Voilà, la démarche est sincère. Ce ne sont pas les meilleurs morceaux au monde, mais c'est tellement puissant et sincère que ça bat tout le reste.

"Breathe" est le premier LP de Miles Oliver et je trouve ça bien meilleur que sa démo sortie en 2013. J'aimais beaucoup ce disque mais c'était redondant. Justement, la principale qualité de l'album est de proposer 9 titres différents apportant chacun son lot d'émotion. Il y a celle qui fout le cafard, "Born With Fear"; celle qui te rend mélancolique, "Portland" ; celle qui te rend le sourire, "The Rat"; celle qui détuit, "On The Blink".

Avec un vilain jeu de mot assumé, Miles Oliver fait de la musique comme il respire. A priori, il respire vachement bien.