Various Artists - In Utero / In Tribute / In Entirety

En fait, en regardant en arrière, je me dis qu'acheter un disque de reprises c'est pas la meilleure chose à faire. Mais, je me suis laissé entraîner. C'était la fête des disquaires, l'occasion d'aller soutenir son disquaire préféré (ou l'un de ses préférés) et d'acheter un disque collector. L'artwork est des très réussis. Ça sort chez Robotic Empire, un label que j'aime (Circle Takes The Square, PG.99...) et il y a des artistes que j'adore. En plus, le vinyle est beau (rouge pourpre des plus sympa). Au final, j'ai pas de regrets notamment grâce à toute cette démarche.

Le problème du disque est inhérent au tribute : ce sont des reprises. Certains les assimilent parfaitement d'autres les adaptent à leur sauce. Mais lorsqu'on connait le matériau d'origine, on n'a pas le recul nécessaire pour dire si c'est bien, pas bien, génial ou mauvais. Et dans le cas d'un tribute de Nirvana, forcément on connait vraiment tous les morceaux par cœur.

Le principe de l'album est quand même sympa : chaque morceau de l'album - et dans l'ordre, s'il vous plait - est repris. Et le mixe fait que le tribute est cohérent. Les morceaux s'enchaînent donc bien.

Comme je l’écrivais plus haut, c'est plus ou moins réussi selon le groupe. Certains ne s'aventurent pas trop loin du matériel d'origine (Circa Survive avec "Scentless Apprentice") ou d'autres essaient de se l'approprier mais ça marche pas forcément très bien comme "Serve The Servant" par Pigmy Lush (ma déception de l'album) ou "Heart Shaped Box" par These Arms Are Snakes. D'autres s'en sortent mieux malgré certaines facilités ; "All Apologies" version shoegazing par Black Math Horseman me parait très évident.

Et puis, il y a ceux qui réussissent parfaitement l'exercice comme Young Widows personnalisant à fond "Dumb", donne un morceau sympa - peut-être trop éloigné de l'original mais je chipotte. Mais les trois morceaux les plus réussis sont les reprises de Jay Reatard, Daughters et Thou. Le premier, bien que musicalement proche de Nirvana, il personnalise "Frances Farmer Will Have Their Revenge On Seattle" par sa folie. Incroyable. Daughters transforme et transcende "Radio Friendly Nuit Shifter". Enfin, mon préféré, Thou avec sa voix black metal donne une direction pertinente et intéressante sur "Milk It".

En gros, c'est un album qui a de tout dedans maintenant ça reste un disque "rigolo" que tu écoutes plus occasionnellement que régulièrement.