The Armed - Untitled

Au tant ne pas prendre de détour, cet album de The Armed est une tuerie sans nom. D'ailleurs, ça tombe bien, il s'appelle Untitled.

La première chose qui frappe est toute l'énergie déployée par le groupe sur chaque morceau. La batterie et la basse ne s'arrêtent jamais. En plus, la rythmique est d'une précision chirurgicale nous incitant fortement au headbang. Lorsqu'elles ne proposent pas de gros riffs ultra-efficaces, les guitares sont toujours en train de proposer des nappes schizophréniques. Peu importe l'option choisie par le groupe, elles sont le vecteur d'une folie constante. Enfin, la voix hurle jusqu'à saturation. Par moment, une autre vient à reprendre le relais pour cracher quelques phrases, parfois c'est même du sing-along. Je n'aime pas les comparaisons faciles mais cela donne quand même la recette d'un mélange entre Converge et The Locust, un truc très solide et metal avec des éléments plus fous et noise rock dans la sonorité. Forcément avec la production de Kurt Ballou (Converge), le son est exemplaire faisant ressortir la force de chaque instrument.

Mais, la plus grande force de Untitled est la capacité du groupe à composer de véritables tubes en puissance. "Future Drugs", "Forever Scum", "Paradise Day", "No Risk" donnent des envies de taper frénétiquement du pied, bouger son corps en rythme, de lever les bras de plaisir. Bref, les morceaux donnent la patate et c'est bien la raison pour laquelle ce disque revient souvent caresser mes oreilles.

Commentaires