Arctic Monkeys - AM

Les Arctic Monkeys ont vieilli. Elle n'est pourtant pas si loin l'époque où l'on parlait du groupe comme le représentant de la jeunesse londonienne. Mais depuis, ils sont passés du rock anglais à l'héritage de Black Sabbath (mais toujours en gardant leur fibre originelle) notamment à cause de Josh Homme. Voilà que pour leur 5ème album marqué de ses initiales, Arctic Monkeys a décidé de faire évoluer leur style. Il a ainso opté pour de la musique pour vieux. Ce n'est pas forcément péjoratif, tout comme leurs influences ne sont pas forcément écoutés que par des "vieux". Mais, clairement, on imagine plus le public de Bruce Springsteen comme un homme de 40/50 ans en costume-cravate qui met un bandana sur la tête pour aller voir son idole au Stade de France que le hipster qui fume des clopes roulées devant le Point FMR.

Si vous vous êtes perdus dans mon cheminement d'idées: oui, j'ai comparé AM à du Bruce Springsteen ! Il y a quelque chose de rock et de soul dans les morceaux. Les chœurs pourraient être remplacés par des voix de choristes gospel ça ferait le même effet. Ce n'est pas déplaisant. Surtout que ça se marrie bien avec le style du groupe. Mais ça sonne comme de la musique pour vieux.

Sinon, l'album est un très bon album de groupe de rock mainstream pour un public de radio : de très bons singles (passés comme futurs), quelques bons morceaux et d'autres qui sont entre deux titres.